top of page

Présentation des nouveaux ateliers érotiques '24

 Dans quel monde érotique voulons-nous vivre ?

 

« Une autre érotique est possible. Elle émerge. La culture est modifiable : c’est nous, c’est vous qui l’ingérez, qui par votre interaction la faites ré-advenir, avant d’en transmettre les valeurs aux générations futures » (Maia Mazaurette)

 

Ici, ces prochaines années seront érotiques !

 

La courbe du désir chute, chez les femmes mais aussi chez les hommes ! Nous ennuyons-nous de la pauvreté de nos répertoires sexuels ou avons-nous trop considéré la sexualité comme devant être « pimentée » jusqu’à la blessure ?

 

Une chose est sûre, il y a quelque chose qui cloche dans nos manières de « faire » l’amour et dans nos relations intimes en général. Si on s’y ennuie ou que l’on s’y embourbe, c’est bien que nous faisons quelque chose de « faux ».



DES ATELIERS AMBITIEUX


Ces prochaines années dessinent un important virage dans nos manières de prendre notre place dans nos relations. Lassés de servir, de nous conformer et de nous ennuyer sous les contraintes des minimums vitaux, oserons-nous explorer en nous cette force immense qui nous habite tous ; l’EROS ?

 

Et si tout cela était encore à découvrir, si c’était aussi à faire émerger en nous ?

Que ferions-nous de nos intimités partagées si nous partions directement de nos corps sensitifs, de nos désirs véritables et vérifiés, de nos jeux bienveillants et respectueux tout en laissant notre « bête » intérieure prendre le relai ?

 

Tout au long de l’année et ensuite encore, je vous proposerai des ateliers sur ce sujet. Je laisserai au fil des transformation en cours les sujets émerger pour vous les proposer.

 

Vous pouvez bien sûr vous inscrire sur la page afin de recevoir les informations,cliqez ci-dessous


Cette année débute à la racine, soit au « manque d’envie sexuelle » des femmes aujourd’hui. Un phénomène qui se propage, à moins qu’elles osent de plus en plus se le dire, et parfois même l’exprimer à leurs partenaires.

 

L’atelier érotique « j’ai pas envie » propose 5 étapes que je vous invite à suivre dans l’ordre. Vous pouvez également vous joindre à n’importe lequel de ces ateliers sans réserve.

 

 

Les ateliers érotiques ne cherchent ni à identifier de coupables, ni à créer de scission entre les hommes et les femmes. Au contraire, je suis animée par un désir profond d’altérité plus mature qui prend en compte la différence et la regarde comme un possible enrichissement d’une relation plus généreuse.



 

23 vues0 commentaire

Comments


bottom of page