Métamorphose et vous

Les réponses enferment, les questions inspirent et les suggestions invitent…


Voilà le sens de la thérapie aujourd’hui, en tout cas celle qui se veut tournée vers la vie... Ne plus soigner des états qui sont décrits comme « anormaux » ou « pathologiques » mais tenter de les inviter à une transformation qui s’accorde au plus juste à ce qui est désiré et à ce qui est possible à ce stade-là de notre expérience individuelle. En évolution, en métamorphoses intérieures.


Et comme la transformation est la seule constante de la vie, il s’agit d’y participer de manière active ; lui suggérer des possibles et lui donner des intentions en accord avec nos désirs profonds.


Passer de la correction à la suggestion, se laisser inspirer aux ajustements en résonance à ce qui nous parvient de l’extérieur et de l’intérieur aussi. Un peu comme un musicien qui accorde sa musique – à chaque instant - à la grande symphonie de la vie.

Alors comment changer ce réflexe d’aller chercher les raisons de nos maux et de nos problèmes ? Comment se distancier des réponses qui désignent des coupables, qui mettent le doigt sur les fautes et qui suscitent souvent plus de culpabilité, de déception voire de colère que d’ouvertures ?

Et si nous commencions à changer de paradigme ?

Si nous reprenions confiance en ce potentiel en nous qui nous permet les transformations nécessaires ?

Si nous imaginions être les auteurs de nos réalités intérieures ?


Alors, comment est-ce que ce serait si je commençais à regarder tous ces « comment ? »


Comment je me traite ?

Comment je me trahis ?

Comment je m’accueille moi-même ?


Et en résonance avec nos réponses, observer comme la vie, les autres… en font de même !


Bienvenue dans votre nouveau monde,

Anne Racine

Posts récents

Voir tout